Créer une trace avec Basecamp - MotoTrail - Créer une trace avec Basecamp

Créer une trace avec Basecamp

Partagez cet article

But: obtenir une boucle de randonnée empruntant le maximum de pistes ou de chemins carrossables pour une moto de type « trail » en respectant les interdictions / barrières ( lorsqu’elles figurent dans la base OpenStreetMap ) ne pas prendre de chemins trop abimés ne jamais prendre de sentiers ( inadaptés pour ce genre de véhicule et généralement interdit à la circulation )

  • la première opération est de télécharger le logiciel Basecamp depuis le site de Garmin et de l’installer sur son Windows : basecamp
  • la seconde est de télécharger et installer la carte la carte

ensuite il faut configurer Basecamp pour travailler à l’aise.

Commencer par afficher les barres d’outils qui servent régulièrement comme ci-dessous

Réglez le niveau de détail de la carte à haut ( vous pourrez tester les différences avec les autres mode à volonté )
n’affichez que la carte en 2D ( vous pourrez passer en 3D une fois le parcours fini pour vous faire une idée )

Basecamp gère les activités en fonction de « profils »
chaque profil est réglable et prend en compte certaines caractéristiques de la carte installée ( par exemple le profil velo ne prend pas l’autoroute, le profil pieton prend les escaliers, etc )

Pour tracer notre itinéraire « trail » nous allons utiliser le profil « enduro » fourni avec Basecamp.
il faut le choisir dans le menu dédié si vous ne le voyez pas dans la barre d’outils

 

Maintenant on peux commencer à tracer
– zoomer vers la zone de départ désirée ( ici Montlaur dans l’ Aude, au pied de l’ Alaric )
vous pouvez effectuer une recherche dans le champ de la barre d’outil comme ci-dessous

 

Si vous regardez la carte, vous noterez que seules les grandes pistes sont affichées à ce niveau de zoom, ça vous donne une idée globale des chemins que vous pourrez emprunter pour votre rando.

Maintenant que votre point de départ est situé, cliquez sur « mairie de Montlaur et créez un waypoint qui vous servira visuellement à vous situer et pourra vous servir en cours de balade à revenir rapidement à cet endroit.

faites une nouvelle recherche de votre prochaine étape, en général c’est pour trouver de l’essence dans la direction désirée,
pour cet exemple et parce que j’aime beaucoup cette région, j’ai décidé d’aller vers le minervois en faisant étape ( si possible ) à Saint Chinian.

 

regardez la carte ( au besoin zoomez avec la roulette de la souris ), vous verrez 2 icones de stations essence proche de Saint-Chinian, ça tombe bien 🙂
déplacez le curseur de votre souris au dessus des icones de station essence, leurs informations vont s’afficher ( en particulier si ce sont des automates 24/7 )
faites un clic gauche sur la station choisie et créez un waypoint.

fermez la fenêtre de recherche et zoomez pour reculer sur la carte, vous devriez voir quelque chose comme ça

 

vous pouvez utiliser l’outil  » mesure » ( l’icone de règle graduée ) dans Basecamp pour connaitre la distance à vol d’oiseau entre vos 2 points, ici nous avons 44.60 km ( ce qui donne au minimum le double de distance en roulage )

nous sommes prêts à tracer notre balade
– choisissez bien le profil « enduro » si vous ne l’aviez pas fait avant
– choisissez l’outil « Nouvel itinéraire » ( les 3 points verts ) comme ci-dessous

 

et tracer la première étape de votre balade en cliquant sur le point de départ et ensuite sur le point d’arrivée, vous devriez obtenir ça

votre itinéraire est allé se stocker à gauche dans une fenêtre dédiée aux diverses infos de votre projet de balade ( pour l’instant les 2 waypoints et votre parcours

 

si vous faites un double clic à gauche dans la liste sur votre parcours, vous allez ouvrir une fenêtre qui vous détaille toutes les infos de votre parcours, comme ici

 
notez les onglets en haut, je vous laisse explorer 🙂

tout ceci est bien beau mais …
le parcours prends 97 % de route !
c’est vrai, mais vous ne pouvez pas demander à Basecamp de savoir pour vous ce que vous voulez faire 🙂
l’étape suivante est de rajouter des points de passage à votre parcours pour obtenir le résultat que vous cherchez.

fermez la fenêtre de détail de votre parcours
zoomer vers votre point de départ
désélectionnez l’itinéraire en cliquant en dessous dans la liste à gauche
prenez l’outil « panoramique » ( la main ) et cliquez quelque part sur la carte
promenez la main au dessus de votre parcours et les informations de type de chemin vont s’afficher

 
ici s’affichent :
la distance depuis le départ
l’estimation de temps
le nom du circuit de randonnée sur lequel vous vous trouvez
le type de chemin
l’altitude de la courbe de niveau la plus proche

cette partie du parcours calculée automatiquement par Basecamp vous convient ( grande piste )
nous allons ajouter un point de passage pour valider ça

sélectionnez le parcours à gauche dans la liste ( il passe en surbrillance )
choisissez l’outil « insérer » ( le crayon avec un + )

et cliquez sur le parcours au dessus du village de Comigne pour basculer en mode ajout de point
au bout de votre souris l’affichage à changé, vous pouvez maintenant poser un point de passage ou vous voulez
cliquer sur la petite route à droite du village et le parcours ressemble à ça maintenant

déplacez la carte avec les touches de direction du clavier et observez les pistes par lesquelles vous aimeriez passer, n’ hésitez pas à zoomer à volonté avec la molette de la souris pour vous situer.

il faut aller vers Moux et contourner Lézigan par le nord sur la petite montagne pleine de belles pistes.
rajoutez un point en cliquant juste en dessous de Moux et reculez le zoom avec la roulette de la souris


à ce niveau de zoom vous ne voyez que les pistes, pour aller vers notre point d’arrivée zoomez encore en arrière pour vous situer, et déplacez la carte par les touches de direction pour voir Lézignan et les pistes qui la contourne par le massif


vous voyez qu’au nord ouest de Lézignan il y-a des pistes par lesquelles vous voudriez passer

zoomez pour vous rapprocher et ajoutez un point en cliquant sur la piste ici

c’est pas mal mais le % de piste n’est pas optimum, on va rajouter des points intermédiaires pour forcer le passage.
faites « Echap » sur votre clavier pour sortir du segment de parcours sur lequel vous ajoutiez des points jusqu’à présent
et déplacer votre pointeur de souris sur la zone précédente du parcours ou vous voulez forcer des points de passage

 

cliquez sur le parcours et posez 2 points comme ci-dessous


faites « Echap » sur votre clavier pour sortir de ce segment si le parcours vous convient.

notez qu’avec le profil « enduro » Basecamp ne vous fera jamais passer par un sentier ou des escaliers et acceptera de vous faire passer sur un chemin « générique » dont la surface est inconnue que si vous le forcez en insérant des points de passage qui n’offrent pas d’autres alternatives de passage.
par défaut le profil « enduro » ne vous fera passer que par des pistes ou des routes, à vous d’insérer les points au bon endroit.

notre parcours vers Saint-Chinian et son essence avance doucement 🙂
c’est le moment de zoomer en arrière sur la carte pour essayer de situer les zones ou passer, ici nous voyons des pistes sur les 2 zones entourées de rouge, on va donc essayer de passer par là.


zoomez pour vous rapprocher un peu, déplacer la carte pour la centrer et ajoutez des points de passage

vous pouvez annuler le dernier point posé autant de fois que vous voulez en faisant « Crtl » « z » sur votre clavier

posez vos points et si une zone vous résiste, quittez le mode ajout de point, zoomez sur la zone à améliorer
choisissez l’outil à coté de celui pour ajouter des points « déplacer une étape » ( le point rouge avec une flèche bleue )
et déplacez le point jusqu’à obtenir le résultat voulu ( zoomez assez proche pour voir les interdictions et les barrières éventuelles )
j’ obtiens le résultat suivant

vous pouvez à tout moment obtenir les infos de détail du parcours en double cliquant dessus dans la liste de gauche, ici nous en sommes à 75 km ( ne tenez pas compte des estimations de temps, les pistes n’ont pas de limitations dans cette carte pour justement permettre au calculateur de Basecamp de les emprunter de préférence aux petites routes à proximité)

continuez à chercher des zones à parcourir ( par exemple au nord ouest de Bize-Minervois ), ajoutez vos points, annulez, revenez en arrière, recommencez jusqu’à obtenir le parcours idéal désiré 🙂 )
quand vous êtes satisfait du résultat il vous faudra définir le parcours de retour de votre balade.

notez que votre travail dans Basecamp est sauvegardé et que vous le retrouverez exactement dans le même état d’avancement que lors de l’utilisation précédente.

pour prolonger votre parcours et revenir au départ il faut utiliser l’outil d’ajout de point ( le crayon avec le point ) en se positionnant à la fin du parcours existant sur le dernier point et bouger le curseur de la souris jusqu’à voir un gros cercle noir s’afficher autour du point puis cliquer sur ce point, vous basculez alors en mode prolongement du parcours.

si vous êtes de la région, je vous encourage à aller jusqu’à Saint-Pons de Thomières et redescendre ensuite au sud par Minerve pour rentrer, c’est magnifique, varié.

bon, vous avez votre beau parcours sur l’ordinateur
tel qu’il est là, c’est ce qu’on nomme un « itinéraire », si vous l’envoyez tel quel dans votre GPS ( quelque soit la marque ) soit directement depuis Basecamp si c’est un GPS Garmin reconnu, soit par l’export en fichier GPX
le GPS va tenter de recalculer un itinéraire passant par vos points en fonction de la cartographie qui est installée dedans…
c’est en général là que le bât blesse !

ayez bien à l’esprit que votre parcours « parfait » sur Basecamp n’est pratiquement jamais assuré d’être calculé à l’identique sur votre GPS en cours de balade, c’est un avantage pour des parcours routiers et un énorme désavantage pour les parcours hors route.
vous pouvez limiter les différences de calcul en installant la même carte dans votre GPS, selon les GPS ça fonctionnera à 80% ou beaucoup moins 🙁

la seule technique fiable est de transformer votre « itinéraire » ( une suite de points à rallier ) en trace et de l’utiliser comme une trace dans votre GPS, peu importe la marque et la cartographie installée dedans.

vous pouvez transformer un itinéraire en trace dans Basecamp très facilement,
faites un clic gauche sur votre parcours dans la liste à gauche et choisissez l’option comme ci-dessous

 

le tracé va être créé et stocké dans la liste à gauche avec l’itinéraire et les waypoints, c’est lui que vous devez envoyer ou exporter pour l’utiliser dans votre GPS.

bonne balade 🙂

sachez si vous n’êtes pas familier des GPS de rando de Garmin ( type oregon ) que vous pouvez avoir de nombreuses traces utilisables à volonté dans votre GPS ( il suffit de les afficher selon le besoin )
que le fait d’avoir une trace à l’écran de votre GPS ne vous empêche pas de demander le calcul d’un itinéraire vers n’importe quoi ( essence, restau, retour rapide à la ville, etc )
que vous pouvez avoir plusieures cartographie dans votre GPS et choisir laquelle afficher en fonction de l’utilisation du moment ( carte topo pour suivre la trace en tout terrain, et basculer sur carte routière pour calculer un itinéraire de retour par l’autoroute par exemple )

Commentaire 1



Laisser un commentaire