Préparation du V-strom 1050 XT par Greg Loaec de Trail Découverte - MotoTrail - Préparation du V-strom 1050 XT par Greg Loaec de Trail Découverte

Préparation du V-strom 1050 XT par Greg Loaec de Trail Découverte

Partagez cet article
Bonjour à tous, Pour commencer j’ai enlevées plusieurs choses qui, soit ne me serviront pas, soit seront avantageusement remplacées par d’autres équipements. Cette moto étant destinée à un usage exclusivement off road, je n’ai pas besoin de transporter de passager. J’ai donc enlevé les cale-pieds arrières et les poignées de maintien passager. J’ai enlevé aussi les protèges leviers d’origine qui eux seront remplacés par ceux de chez SW-Motech et deux ou trois autres petites bricoles. Il y aura d’autres choses à enlever mais je vous en parlerai au fur et à mesure. Petit détail : j’ai trouvé sous la selle trois serrures (destinées à un kit valise je pense et permettant ainsi de n’avoir que la clé de contact pour l’ensemble des serrures) Je me suis ensuite attaqué au pot d’échappement pour le remplacer par un pot Mivv ovale. Pourquoi Mivv ? Pour deux raisons : La première est le poids (il est deux fois plus léger que le pot d’origine / 2,4 kg contre 5,5 kg pour celui d’origine). La seconde est que c’est le moins cher du marché ! 279€ comparé au 950€ demandés pour un akra il n’y a pas photo en cas de chute le coût est presque 4 fois moins important ! Pour ce qui est du bruit, le pot est homologué et est équipé de DBkiller et comme ça à l’arrêt cela reste raisonnable.
J’ai ensuite monté les supports valises (vendus par Suzuki mais fabriqués par SW-Motech), les supports disponibles chez Suzuki sont différents de ceux qui seront prochainement vendus pour le 1050 par SW-Motech. Ils permettent tous les deux de transporter au choix valises souples (Sysbag comme les miennes) ou valises alu. Concernant les supports SW-Motech il sera possible de prendre les 15 ou 30 litres et de les positionner comme bon vous semble à gauche ou à droite (ce qui n’est pas possible avec les supports provenant de chez Suzuki qui ne permettent que de prendre les 30 litres). Les Sysbag se clipsent sur les supports en 5 secondes et s’enlèvent aussi vite ! Avec 101 cm de largeur une fois les 2 sysbag 30 litres en place cela reste « raisonnable ».
Aucune idée du prix des supports car ils ne sont pas encore disponibles à la vente (que ce soit chez Suzuki ou chez SW-Motech) Dans un deuxième temps, j’ai commencé par monter un protège maître-cylindre de frein arrière. Le V-strom en est équipé d’origine mais celui que j’ai monté,fabriqué par SW-MOTECH, est plus long et protège en plus la tige du maître-cylindre. Deuxième avantage : esthétique celui-là car la protection est noire comme le cadre alors que celle d’origine est couleur alu. Le prix de cet accessoire est de 30€. J’ai ensuite monté une paire de cale pieds ION toujours de chez SW-MOTECH. J’ai choisi les repose pieds ION car il sont plus larges et surtout plus confortables que les EVO. Ils proposent deux hauteurs de montage (hauteur d’origine ou -0,5 cm) Dernier point : ils sont top au niveau de l’accroche sans pour autant entailler la semelle des bottes et plus sympa esthétiquement que ceux d’origine. Le prix du kit de repose pieds ION est de 100€.
Arrive le tour du sélecteur SW-MOTECH qui, en plus d’être esthétique lui aussi, a deux avantages :
  • le premier est d’avoir un embout amovible (qui se remplit en cas de chute et qui permet bien souvent d’éviter la casse du sélecteur)
  • le deuxième avantage est qu’il est possible de régler la longueur du sélecteur ! (l’embout coulisse et vous permet en quelques secondes d’allonger ou de réduire la taille du sélecteur ce qui est plutôt pratique quand vous passez de vos bottes d’enduro à vos bottes de route par exemple) Le prix du sélecteur est de 130€.
J’ai ensuite monté un élargisseur de pied de béquille SW-MOTECH Indispensable vu la largeur du pied de béquille d’origine ! son prix est de 50€. Pour la troisième partie je m’attaque à deux gros morceaux ! Sabot moteur et Crash bars (haut et Bas) Tout ça évidemment en provenance de chez SW-MOTECH France. J’ai reçu le Sabot et les Crash bars haut et bas en exclusivité, vous ne les trouverez pas sur le site d’SW-MOTECH. Ils ne seront disponibles que d’ici quelques semaines, le temps de la production. C’est pour cette raison que je ne pourrai pas vous indiquer le prix des pièces. Avant de pouvoir monter ces pièces, il me faut démonter le crash bar d’origine (très bien fait d’ailleurs mais qui pour une raison que j’ignore ne comprend pas de sabot moteur …)
Le sabot alu SW-Motech est fourni avec quatre pattes de fixation. Une pour l’avant, l’autre pour l’arrière et les deux dernières pour les côtés. La fixation arrière se monte sur les points d’encrage de la béquille centrale (que j’ai choisi d’enlever pour un gain de poids et pour un moindre encombrement). La fixation avant vient se fixer sur le crash bar bas à l’aide de deux colliers. Les deux fixations des cotés se servent de 3 points d’encrage sur les carters moteur. Le sabot est de très belle facture et j’avoue être un peu rassuré par rapport à la faible garde au sol du 1050, ce sabot sera top pour protéger le moteur et l’échappement.
Le crash bar bas lui se fixe sur trois points : Deux au niveau du cadre (fixations moteur) et un qui permet de relier les deux crash bars gauche et droit. Comme dit plus haut le crash bar bas et le sabot moteur sont liés par deux colliers. Comme le sabot, les crash bars donnent vraiment un sentiment de robustesse ! Là ça commence à ressembler à un vrai trail. Esthétiquement le sabot et crash bar font déjà leur effet !. Il y a en plus la possibilité de monter des crash bars haut qui viennent protéger la partie supérieure du carénage. Ils se fixent sur les crash bars bas et sont aussi reliés entre eux. Je trouve l’ensemble vraiment très réussi. Ils ne gâchent pas les lignes d’origine de la moto, j’adore ! Pour la quatrième étape, montage des pneus, du kit rehausse pour le garde-boue avant et des chaussettes de protection pour les tubes de fourche. Concernant les pneus j’ai choisi des Mitas E09, j’ai changé un petit peu au niveau des tailles par rapport à la monte d’origine : Pour l’avant je suis en 100/90 19 (110/80 19 pour l’origine) et pour l’arrière en 140/80 17 (150/70 17 pour l’origine). Dans les deux cas les pneus sont un peu moins larges et un peu plus hauts que ceux d’origine histoire de gagner un petit peu en maniabilité et en garde au sol (il n’y a pas de petit profit !). Comptez environ 80€ pour le pneu arrière et 70€ pour le pneu avant.
J’ai profité d’avoir démonté la roue avant pour m’attaquer au garde-boue ! Ce dernier étant d’origine beaucoup trop long et surtout très prés du pneu, j’ai commandé chez Hessler (un préparateur allemand spécialiste du DR 800 et des V-Strom) un kit rehausse garde-boue. Ce kit fait gagner 22mm par rapport à l’origine, cela permettra une meilleure évacuation de la boue et des pierres en utilisation off road. Il est composé de quatre petites pattes et vis qui se fixent sur l’emplacement du garde-boue. Avant de remonter le garde-boue j’en ai réduit un peu la longueur. Sachant que le 1050 est maintenant équipé d’un sabot moteur, il n’est plus nécessaire que le garde-boue soit aussi long. Le prix du kit chez Hessler est de 30€ plus 10€ de frais de port. Pour finir j’ai démonté les tubes de fourche afin de les équiper de protections en néoprène histoire de prolonger la vie des joints spi. Fixés à l’aide de collier Rilsan (fournis avec les protections). Le prix des protections est de 22€ plus 10€ de frais de port chez 3AS Racing. Une fois l’ensemble remonté ça commence à sentir bon… Voilà
Avant dernière étape où je m’attaque au montage et surtout au branchement des feux longue portée ainsi que des protections pour les feux longue portée et pour le phare. Sur le papier rien de très compliqué sauf que pour brancher les feux, il faut (pour faire les choses dans les règles de l’art) tout mettre à nu ! Note pour plus tard, commencer une préparation par les feux additionnels ce qui aura pour effet d’éviter de démonter la moitié des accessoires précédemment montés ! L’avantage est que maintenant je sais comment est montée ma 1050 ce qui, en cas de besoin, me fera gagner du temps ! Les feux sont branchés sur un + après contact. Je les ai montés à l’intérieur des crash bars pour les protéger et même si je vous l’accorde volontiers ils seront dans cette position moins « efficaces » qu’en partie haute ils seront à l’abri en cas de chute et c’est pour moi ce qui prime. Je les ai équipés d’une protection en alu. Le prix du kit feux longue portée EVO de chez SW-Motech est de 300€ Le prix des protections en alu des feux est de 40€ Le prix des supports de feux additionnels pour crash bars est de 35€ Pour info, Il existe chez SW-Motech des supports spécifiques à monter en partie haute pour le V-Strom 1050. (au prix de 55€) J’ai terminé avec le montage de la protection de phare (en plexi) Le prix de cette protection est de 90€ (pour info non dispo sur le site SW-Motech mais qu’il est possible de trouver avec la ref LPS.05.936.10000/B)
Voilà elle est terminée ! J’ai pour l’occasion sorti la 1050 à l’extérieur… J’aurais préféré vous faire des photos dans un environnement plus bucolique mais confinement oblige j’ai dû me résoudre à faire les photos dans ma cour…
Depuis le dernier épisode j’ai ajouté au V-Strom des protège-leviers SW-MOTECH, malheureusement j’attends encore les coques plastique (model Kobra ) qui à l’heure qu’il est se trouvent entre l’Allemagne et chez moi ! (Je viens de recevoir les coques plastique que j’attendais j’ajoute donc quelques photos avec les coques montées. Le prix des protège-leviers est de 110€ J’ai aussi monté un rétroviseur Doubletake Enduro avec montage sur boule RAM Réglable dans tous les sens mais je l’avoue moins performant par rapport à celui d’origine. Il provient de chez Ixtem-Moto ( l’ensemble avec le rétro, le bras articulé et la boule est à 60€) J’ai aussi monté mon GPS sur le support d’origine du V-Strom. Voilà une vraie bonne idée ! une barre d’un diamètre raisonnable sur laquelle peut se fixer une boule RAM et donc un GPS. Du coup le GPS est idéalement positionné en partie haute ce qui est vraiment très confortable en terme de lecture aussi bien assis (sans que cela ne gène la visibilité au niveau de la route), que debout en off road ! Cela a aussi l’avantage de ne pas cacher le compteur, bref une vraie bonne idée de Suzuki ! J’ai aussi fait un peu de bricolage, en récupérant la protection du pot d’origine, que j’ai fixée (après l’avoir isolée) à l’aide d’un collier sur le Mivv. C’est esthétiquement discutable mais cela règle le problème d’exposition de la partie la plus vulnérable du pot et du collecteur en cas de chute ! J’ai voulu (alors que SW-Motech m’avait pourtant prévenu que cela n’était pas possible ) monter des rehausses guidon et en même temps remplacer le guidon d’origine par un guidon plus « ouvert » A ma grande surprise cela n’est pas possible !!! (les durites de frein et d’embrayage étant trop courtes pour ça !) Je me suis donc résigné, non sans râler, à remettre en place le guidon d’origine en le remontant au maximum. Et là ! incroyable mais vrai, cela change complètement l’ouverture et la hauteur du guidon ! Le simple fait de relever le guidon d’origine (sachant qu’il est très haut) me permet d’être pratiquement à la même hauteur que ce que j’aurai obtenu en montant des rehausses de guidon et un guidon plus « plat ». Le positionnement change aussi ! En position d’origine je le trouvais trop rentré vers l’intérieur mais le fait de le relever cela change aussi « l’ouverture » par rapport à la position des poignets qui sont du coup moins cassés et les coudes moins pliés ! J’en reste sans voix ! par rapport à un guidon plus « plat » comme ceux que j’utilise habituellement, le gain est vraiment spectaculaire ! et la question de la hauteur est par le fait réglée ! Concernant le coût total de la prépa : en l’état il y a des prix que je ne connais pas, sachant que le sabot et les crash bars que j’ai reçus sont des protos. J’ai donc regardé le prix de pièces « identiques » pour une autre moto, la BMW 1200 GS Rallye pour les crashs bars haut et bas et l’africa twin crf 1000 pour le sabot (pièces qui sur ces modèles ressemblent à celles montées sur le V-Strom) le prix du sabot est de 240€ le prix du crash bar bas est de 230€ le prix du crash bar haut est de 200€ idem pour le prix des supports de valises qui pour d’autre motos sont en moyenne à 240€ pour le reste des pièces : Le prix des protège-leviers est de 110€ Le rétro, le bras articulé et la boule est à 60€ Le prix du kit feux longue portée EVO de chez SW-Motech est de 300€ Le prix des protections en alu des feux est de 40€ Le prix des supports de feux additionnels pour crash bars est de 35€ Le prix de la protection de phare est de 90€ 80€ pour le pneu arrière et 70€ pour le pneu avant. 280€ pour le pot Mivv prix du kit rehausse garde-boue avant chez Hessler est de 30€ prix des protections de fourche néoprène est de 22€ Le prix du kit de repose pieds ION est de 100€. Le prix du sélecteur est de 130€ Le prix de l’élargisseur de pied de béquille est de 50€ Protection alu maître cylindre de frein ar 30€ Le total de toutes les pièces est de 2337€ Le prix de vente du V-Strom 1050 XT est de 14599€ Donc le prix total de la moto full équipée est de 16936€ Voila j’espère que cette petite série sur la préparation du V-Strom vous a plu. Il me tarde de pouvoir rouler avec sur mes randos et de vous faire de belles photos. Un grand merci à Suzuki Moto France et SW-MOTECH France pour la confiance qu’ils me portent. Portez-vous bien à bientôt Greg

Laisser un commentaire