Le TRCO la chouette 2019 - MotoTrail - Le TRCO la chouette 2019

Le TRCO la chouette 2019

L’édition 2019 du TRCO à su lier Amitié trailiste, et Trail.

Pour cette seconde édition, le rendez-vous était donné à Bèze, en, invités par nos hôte, la famille des Trailistes de Bourgogne.

Un beau petit endroit au milieu de la nature, privatisée pour l’occasion. Il y avait des places en dortoir, d’autres pouvaient camper, ou même loger à l’auberge du village.

Les organisateurs ont su prendre en compte les retours de l’année précédente pour faire de cette rencontre un moment unique de convivialité, tout en conservant un niveau engageant de Trail.

Cette année, les paysages ont changés. L’année dernière il y avait des paysages de vignes et de grands chemins blancs. Ce sera maintenant de la forêt, des champs immense, et toujours ces petits villages pittoresques qui font le charme de cette région.

@davidpoulet nous parles de l'organisation mise en place

L’organisation est simple, Raphaël a fait toutes les traces du samedi, j’ai juste vérifié la rouge et lui ait soumis quelques modifs qu’il a pris ou pas en compte en fonction de la faisabilité.

Mes obligations professionnelles cette année ont fait que je n’avais peu de temps pour l’aider sur les traces et sur les recos.
Une fois les premières ébauches faites, Raph, Alex, Arnaud partent en recos. 

Étape oh combien importanteh. Et pour cette année, la rouge devait pouvoir se faire en duo donc ils l’ont testé en couple. 

Généralement le lundi, Alex ne travaille pas donc continue les recos avec Laurence et font encore un sacré boulot.Raphaël modifie les traces en fonction des recos. Je m’occupe de tracer la route du dimanche.

Nous savions depuis l’année dernière que nous louerions la maison à Bèze, Arnaud s’est occupé de la location.

De mon côté, je me suis occupé de tout ce qui est inscriptions, gestion des participants, règlement , conception du logo, des tshirts, des stickers, des verres (sur une super idée de Sandrine, la femme de Raphaël), de trouver le resto du dimanche, et de gérer une partie de l’intendance.

Aussi pris par son activité professionnelle, Stéphane n’avait que peu de temps à nous consacrer mais comme à son habitude, il a assuré toute la grosse partie logistique en fournissant groupe électrogène, frigo, friteuse, tireuse à bière, etc. (Au top!!)

Concernant les traces, Raphaël est sur ces « terres », donc connaît bien le coin et comme il roule régulièrement avec Alex et Arnaud, il sait par où passer et où sont les difficultés.

C’est un travail d’équipe où chacun a trouvé sa place 😉

En plus, les copains ont préparés des itinéraires de niveau, et un itinéraire touristique. Il y en a pour tout le monde. Et si tu est chaud, va avec @arnaud ..

Raph nous parles de la conception des traces

L'année précédente nous avions des passages obligés, des vignes et un gué pour David et du fromage pour Alex. 

Mais pour celle-ci suite aux remarques des traillistes de l'année précédente (pas assez technique... ) 

Nous nous sommes dirigés vers Culmont sur ma terre natale, je savais que là j'avais "la descente impossible". 
Bon suite à 10 mois de reco nous avons lâché la descente que je n'ai toujours pas descendu d'ailleurs 😨(c'est Alex qui ma retenu). Et nous l'avons remplacé par la fameuse montée de John plus soft. 

Le reste n'a consisté qu'à établir une liaison en ajoutant tous les villages ou ont passé leur enfance Alex Chalindrey, Laurence Cohons, Sandrine et Stéphane avec Dommarien et Arnaud avec Orain.

Commentaire 1



Laisser un commentaire