Ténéré Spring Days 2018 – 1ère édition - MotoTrail - Ténéré Spring Days 2018 – 1ère édition

Ténéré Spring Days 2018 – 1ère édition

Partagez cet article

Une soirée de retrouvailles et de nouvelles rencontres

Jeudi et vendredi il a fait beau, le temps ne s’est gâté que le samedi à partir de 16.00.

Sont présent le samedi fin de journée.

  • @jean-louis-querel votre serviteur et sa fidèle Mamie Ténéré 34L bleue
  • David YVART 750 Super Ténéré venant de Colmar accompagné de sa petite famille (Viviane et Erine)
  • Albert MARTENS et sa célèbre Ténéré 125 bleue munie de tous ses appendices spéciaux
  • Yves WERY 1200 ST venu de Moulins – 540 km (sous la pluie), le célèbre véto belge dont nous reparlerons plus tard.
  • Laurent HERUBEL 600 XT venant de Châtres n’arrivant que le dimanche matin (Rdv imprévu !!!)
  • Jonathan et Stéphanie PAYEUR 660XTR et 500 Honda
  • Et mon vieux copain Dom LECOEUVRE régional de l’étape avec une moto orange dont j’ai oublié le nom et référence.

Mais il manquait quelqu’un d’important, voir de très important pour la stature et pour l’homologation de cette première.

Mais qui donc ???

Annoncé comme non présent, quelle ne fût pas ma surprise et ma grande joie de voir débarquer … en voiture !!! Ma bonne gueule de Pascal MARTINEZ, ouf nous étions sauvés, la fête pouvait commencer, et fête il y eut.

Tout ce petit monde s’installe dans les mobil homes, chacun remplit les frigos avec moultes victuailles et les étagères croulent sous les bouteilles de toutes sortes.

La nuit tombe et même temps que la température chute et que la pluie redouble d’intensité, peu importe, nous sommes entassés sous une tente sur la terrasse, le barbecue crépite tandis que les merguez et autres cochonnailles voltigent sur les grilles grâce à la dextérité de maitre Albert.

Finalement l’adage sera encore une fois vérifié : les absents ont toujours tords.

L’ambiance est au top, je retrouve avec une joie immense Yves Wery rencontré 33 ans plus tôt lors de mon raid en Algérie jusqu’à Tamanrasset, nous ne nous étions jamais revu depuis, merci à la magie de Facebook.

Bien évidement les souvenirs refont surface et tout le monde écoute avec délectation le fameux épisode de la panne de son Aprilia 250 Tuareg, que je vais le remorquer avec ma Ténéré pendant 400 km à la corde avec arrivée de nuit dans les dunes (pas encore Mamie à l’époque hein, c’était plutôt une Miss).

Les estomacs se remplissent aussi vite que les verres se vident (Merci Pascal pour ton délicieux breuvage rouge mais chut !!! Jacky B. va faire la gueule)

31668507_10216371963716881_6807344957376954368_o
31562049_10216547947321315_1590169558838403577_n
31755315_2086193334743161_5233339301382586368_n

Les heures passent, la température avoisine les 5° mais nous n’avons pas froid, la bouteille de Jack est au plus mal, il est deux heures du matin et faute de munitions, les troupes vont se coucher.

Un matin à l’éfferalgan

Un gros dodo bien au chaud, mais au petit matin, les neurones de certains tournent un peu au ralenti, bizarre bizarre, les merguez étaient elles « truckées » ou bien est-ce le fameux liquide de la bouteille carrée que nous fait tourner en rond.

Un café et un efferalgan plus tard, il est onze heures et nous décidons de partir pour la boucle de 150 km. Pression des pneus ramenée à 1.2, avec la pluie de la nuit, le terrain s’annonce glissant et heureusement ce matin, bien que nuagueux le temps n’est pas à la pluie.

Notre chef ouvreur navigo David (Yves) part devant et je ferme la marche, nous sommes sept motos.

Le rythme est tranquille, et chacun s’applique au mieux pour rouler propre (hihihi), au bout de 25 km Yves éprouve quelques difficultés avec sa grosse moto lourde (Mitas E09 boffff) dans les ornières bien glissantes et piégeuses, et sagement décide de reprendre la route et de retrouver Pascal, Jonathan et Stéphanie pour la pause miam de 13.00 au bord de l’étant de La chaussée.

Un après midi sous le soleil

L’après midi se déroule à merveille, le soleil est revenu, nous avons presque chaud et même la petite grimpette dans le bois se passera sans encombres.

31781922_2086193228076505_507944101103009792_n
31699050_2086193194743175_7293456502763814912_n
31693150_10216371997757732_4154647742322311168_o

18.00, nous sommes tous au camping, douche, et hop à l’apéro (ce sera plus light pour moi tiens tiens !!!) La bonne surprise du soir est la visite de nos potes Trailistes Lorrains, John Mbaye, Arnaud Laborderie, et Mr Grand Sapin alias Didier Champigneul ainsi que Jacky Lecoeuvre, qui bien évidement ne sont pas venus les mains vides.

Merdum, il re-pleut, pfffff difficile de nous caser à plus de 20 sous une tente de 3×3, c’est sans compter sur la clairvoyance de John qui va négocier l’accès au restaurant de la base de loisirs qui est fermé mais qui accepte de nous laisser les clefs pour passer la soirée au chaud et à l’abri.

Quelques kilos de barbaque plus tard, il est tard, nous sommes tous fatigués, Morphée nous tends les bras alors pourquoi refuser une si belle invitation. Hop deuxième dodo bien au chaud, hummmm comme c’est bon.

Gros coup de vent cette nuit, et pluie bien drue aussi.

   

Un lundi remplis d’histoires de Ténéré et de voyages

Au matin nous prenons notre temps, petit dej, puis re-miam et à 15.00, nous enfourchons nos motos, l’équipe est réduite à 4 motos pour la boucle de 50 km qui se fera avec un beau rayon de soleil, nous avons visé la bonne fenêtre météo. 16.10, la boucle est bouclée (Ah ah ah facile celle là hein !!!).

Chargement des motos sur les remorques, petit café au chaud, bla bla, re-apéro et re-miam et re-histoires de Papy Jean louis jusqu’au bout de la nuit.

C’est déjà fini ;(

Mardi 1er mai, ayé c’est vraiment la fin, nous nous saluons chaleureusement, nous promettons de nous revoir très vite et chacun regagne ses pénates.

15.27 h je reçois un sms de Yves, embrayage HS sur sa 12ST, il va rentrer chez lui en taxi et la moto sur un camion de dépannage, bon rien de grave, sacré Yves, j’aurais été là, aurais pu le tirer 400 km comme il y a 33 ans, rien de moins sûr, sa moto et bien plus lourde…. Et le bonhomme aussi.

Les Ténéré Spring Days 2019 annoncés

Bon ce n’est pas le tout, mais parlons de l’avenir, la seconde édition des Ténéré Spring Days aura bien lieu, en mai ou en juin 2019, peut être dans une autre région, plus centre France, de toute manière ce sera toujours trop loin pour certains.

J’ai reçu beaucoup de messages très sympas de gens me promettant d’être présents l’année prochaine.

Nous verront donc bien, en attendant nous vous réservons une bien belle surprise très prochainement, car les discussions de ce week end ont abouties à ???

Bises, les amis, bien passionnément

Ps : 22.54 h Yves vient d’arriver chez lui, sacrée journée.

Commentaire 2




Laisser un commentaire